Le guide de votre bien-être à domicile

Bouillotte

Actualités

10 astuces pour se sentir mieux durant les règles

Chaque mois, beaucoup de femmes appréhendent leurs périodes de règles car souvent ce sont quelques jours de crampes d’estomac, de poitrine douloureuse, de troubles de l’humeur et du sommeil et même de maux de ventre. Pour lutter contre les symptômes désagréables de la menstruation, il faut adopter certaines habitudes et les règles s’oublient.

1-Un peu de chocolat noir : il faut manger un peu de chocolat noir à l’approche des règles. Parce que le chocolat noir est riche en magnésium, il aide à réduire l'inflammation, la nervosité ou encore la sensibilité des seins.

2-Faire des exercices : pour lutter au mieux contre les douleurs qui s'emparent du corps mieux vaut bouger. Il est aussi recommandé de faire une longue promenade dans un endroit calme ou encore de faire du yoga. Certaines positions aident à soulager les crampes d'estomac et la constipation. Sport zen par excellence, le yoga aide aussi à se débarrasser du stress et de la fatigue.

3-Réduire le sodium : principal composant du sel, le sodium est à éviter avant et pendant les règles. Il provoque ainsi des ballonnements, de la rétention d'eau et même une plus grande sensibilité de la poitrine. Parce qu'il est bien sûr très compliqué de se passer de sel, on peut déjà commencer par éviter les repas congelés et préparés et consommer avec modération le fromage, la charcuterie, ou encore les soupes et les sauces en boîte.

4-Moins de caféine et de théine : en apparence, ces breuvages chauds peuvent sembler réconfortants. Mais en réalité, ce sont des boissons excitantes et pendant les règles elles ont alors tendance à augmenter le stress et à nous rendre plus nerveuse. Qui plus est, le café contient des huiles qui peuvent irriter les intestins. Mieux vaut passer à la tisane ou au lait chaud pendant quelques jours.

5-Opter pour une bouillotte : une bouillotte posée sur l'abdomen va accélérer la circulation du sang et détendre les muscles. Ce petit ustensile a beau paraître vieillot, il est d'une aide précieuse pendant les règles puisqu'il nous aiderait autant qu'un médicament contre les douleurs.

6-Prendre un bain chaud : pour détendre ses muscles et atténuer les crampes, rien ne vaut une douche ou un bain bien chaud.

7-Consommer plus de calcium : le calcium est le nutriment ayant le plus d'effet positif sur le syndrome prémenstruel puisqu'il agit directement sur les réactions chimiques du cerveau. Apport recommandé : 1 200 mg par jour.

8-Faire plus l’amour : pendant l'orgasme les muscles se contractent et cela entraîne alors l'évacuation des fluides de la région congestionnée et aide donc à alléger les douleurs menstruelles.

9-Une bonne nuit de sommeil : pour éviter de s'endormir dans le métro sur le chemin du boulot, mieux vaut essayer de se coucher à heure fixe à cette période du mois et donc éviter de sortir tard en semaine. Le cadre aussi est important : des draps propres, une chambre aérée et plongée dans l'obscurité totale, une bouillotte à portée de main si besoin.

10-Eviter l’alcool et la nicotine : l'alcool et la nicotine sont des stimulants qui vont encourager les muscles à se contracter. Pire, l'alcool déshydrate, engendre la rétention d'eau et élimine le magnésium, un oligo-élément pourtant essentiel à l'atténuation du syndrome prémenstruel.

Petit bobo : une bouillotte antidouleur en quelques minutes

Le froid arrive assez tôt cette année et il est temps de penser à des bonnes techniques pour se maintenir au chaud. Une bouillotte est un petit accessoire qui peut apporter tellement de chaleur et de confort surtout si vous souffrez de douleurs musculaires ou attrapiez un petit coup de froid. Pour fabriquer votre bouillotte en quelques minutes il vous suffit d’une chaussette propre et de riz. Prenez la chaussette et remplissez-là de riz puis nouez pour la fermer. Vous pouvez également la coudre pour éviter que les grains de riz se dispersent. Ensuite secouez la chaussette. Enfin, vous n’avez plus qu’à passer la chaussette de riz aux micro-ondes pour environ 1minute 3 secondes et elle sera à la bonne température.

La bouillotte chaude, vous n’avez plus qu’à la passer sur les parties douloureuses de votre corps. Par exemple si vous souffrez de courbatures après le sport, cette bouillotte peut vous soulager. S’il n’y a personne pour prodiguer un massage alors que vous avez des douleurs ou fatigue musculaire, elle sera également d’une très grande aide. Pour le mal de dos, le torticolis ou les maux de ventre, la bouillotte chaussette peut être utilisée plusieurs fois car il suffit de la réchauffer pour qu’elle soulage les maux.

Des bouillottes innovantes

Au dernier concours Lépine international, Delphine Lefevre-Guitel, directrice de la société Parfum de Campagne à Amiens a attiré l’attention du jury avec « Dorlotte », un coussin renfermant des graines de cameline conçu pour remplacer la traditionnelle bouillotte à eau. Installée dans une housse adaptée à la partie du corps à soigner, la « Dorlotte » apaise suivant les principes de la thermothérapie et de la cryothérapie. Un produit qui permet de bénéficier des bienfaits de la chaleur et du froid. Dans sa gamme de produits « Dorlotte », le Doudou Adapt (vêtement pour la peluche de l’enfant) et le kit bien-être ont permis à Delphine Lefevre-Guitel de remporter deux médailles de bronze en 2012.

Pour cette année, elle compte remporter le concours avec la « Dorlotte chausson, le bien-être au bout des pieds », un produit qui répond aux attentes des personnes victimes de douleurs aux pieds en été et en hiver.

Les avantages du concours Lépine international

Pour Delphine Lefevre-Guitel, les deux médailles obtenues précédemment au concours lui ont été d’une très grande aide : « au niveau de la notoriété, retombées et de la reconnaissance. Une médaille lors du concours Lépine, c'est un gage de qualité. Et c'est d'autant plus important que je suis une société naissante ». Pour confirmer son succès, la spécialiste de la bouillotte a présenté ses produits au Salon maisons et objets pour professionnels de Villepinte. Lors de ses deux participations, elle a réussi à attirer l’attention de spécialistes de grosses centrales d’achat avec ses produits innovants.

Le design pour relancer la bouillotte

Créatrice héraultaise, Béatrice Leduc a choisi de redorer l’image de la vieille bouillotte ringarde en créant des caches-bouillote ludiques au design remarquable. Ainsi, la bouillotte pleine d’eau chaude est cachée dans un bonnet chic créé avec du tissu, du simili cuir ou du polaire.

Un véritable business

En débutant avec 250 pièces, la production annuelle de Béatrice Leduc évolue tellement vite qu’elle en est à 9 000 pièces pour cette année 2013. Pour expliquer son succès, elle confie qu’elle « vend de l’enfance, du souvenir, de l’affectif » tout en s’adressant à l’adulte qui a accès à ses produits vendus dans 150 magasins célèbres comme Printemps, Botanic ou Galeries Lafayette.

La délocalisation

Pour réussir son chalenge de remettre au goût du jour un objet délaissé par le temps, Béatrice Leduc travaille en collaboration avec des ateliers d’Alès, de Nîmes, de Roanne et d’Angoulême mais la totalité de la fabrication est effectuée en Chine. Cette stratégie ne l’empêche pas de marquer « Création 100% française » sur ses boîtes de bouillottes marinières à succès ou des modèles « charembouilles » qui permettent de glisser les pieds dans une pantoufle géante qui rappelle la charentaise et la bouillotte. L’entrepreneuse s’est inspirée de la réalité de la vie des Français qui aiment poser les pieds sur une bouillotte.

Outre la bouillotte, la charembouille et le tour de cou, Bétrice Leduc travaille sur d’autres objets qui sortiront en septembre 2013 et en 2014. Sans évoquer le pendant de la bouillotte, un projet qui aurait du faire parler de lui cet été.

Hiver : comment se chauffer au bois de façon plus économique?

La cheminée donne du c½ur et de l’ambiance à la maison surtout quand elle procure de la chaleur grâce au feu de bois. Pour se chauffer en hiver, le feu de cheminée est une solution économique qui séduit les maisonnées. Pour les personnes qui ont décidé de se chauffer au bois, voici les bonnes choses à savoir :

-pour limiter vos dépenses en énergie, l’utilisation du bois bûche coupé, séché et refendu est recommandée. En plus d’être moins cher que le pétrole, le bois est chauffe plus. Cependant, il vous faut un endroit pour le stocker et le garder sec.

- les foyers fermés sont moins polluants que les foyers ouverts. Il est conseillé d’utiliser les foyers fermés pour se chauffer au bois

-le bois doit être sec pour qu’il procure une meilleure performance thermique. En Bretagne, du bois qui présente plus de 25% d’humidité est interdit à la vente.

-pour avoir du bois bien sec, il faut le fendre une fois coupé et le ranger avant l’été. Seul le dessus doit être couvert pour permettre à l’air de circuler. Deux été de séchage est l’idéal pour obtenir du bois sec à plus de 80%.

-les bûches compressées sont plus efficaces que les bûches classiques. Elles sont facilement transportables et n’abritent pas des insectes.

-La chaudière à granulé de bois est deux fois plus économique d’un chauffage au fioul. Elle ne nécessite aucune manutention et présente une alimentation automatique continue et modulable.

- pour allumer le feu en toute sécurité, il faut laisser la porte du poêle entrouverte et le feu démarrera plus vite

Repas festifs : attention à l'indigestion

Les fêtes de fin d’année sont souvent associées aux repas copieux à base de foie gras, de dinde ou de bûche de Noël. Et pendant que votre organisme essaye encore de réparer les dégâts causés par les indigestions, les maux d’estomac et les allergies alimentaires récoltés à Noël, le nouvel an approche avec ses menus riches et raffinés. Pour mieux prévenir les indigestions, voici quelques astuces pratiques et efficaces.

Aucune privation

Certaines personnes sont persuadées que la privation est la meilleure façon de préparer l’estomac aux repas de fête. Cette méthode ne fera que vous encourager à jeter votre dévolu sur l’apéro qui fragilise le système digestif. Pour éviter cela, il vaut mieux suivre un régime équilibré à base de fibres, de fruits et de légumes. Il faut aussi éviter l’alcool et respecter un rythme de sommeil régulier.

Prendre son temps

Durant le repas, essayez de manger lentement pour faciliter la digestion. En effet, les aliments qui ne sont pas bien mastiqués ont du mal à entrer en contact avec les enzymes digestives et entrainent une surproduction de suc gastrique. A part l’acidité, cela provoque une sensation de lourdeur.

Pas de boisson durant les repas

Pour éviter une dilution des secrétions gastriques, il vaut mieux arrêter de boire pendant le repas. Mais puisque l’organisme humain a besoin d’au moins un litre et demi d’eau par jour, il est plus judicieux de les repartir intelligemment durant toute la journée.

Le pouvoir des plantes

En cas d’indigestion, il existe des plantes qui soulagent très vite comme la papaye, l’ananas ou le gingembre. Pour soigner l’aérophagie et les ballonnements abdominaux, le carvi, le fenouil ou l’aneth sont efficaces.

Une bouillotte

La chaleur améliore le processus de digestion et il est conseillé d’appliquer une bouillotte chaude sur le foie durant 15 à 20 minutes le soir au coucher. Enfin, il faut préciser qu’une simple indigestion dure environ 12 heures et passé ce délai, il vaut mieux se soigner car il peut s’agir d’une crise d’appendicite, d’une intoxication alimentaire ou d’un virus.

Salariés : des astuces pratiques pour affronter l’hiver !

Avec la baisse progressive de la température, il est plus que temps de commencer à assembler toutes les bonnes idées indispensables pour réussir à faire face aux effets du froid. Pour les passionnés d’ordinateurs qui passent d’interminables heures devant l’écran, il est difficile de taper sur les touches avec des doigts gelés qui ne répondent plus aux commandes du cerveau.

Pour y remédier, une société japonaise a crée le Thanko tapis-de-souris-housse-bouillotte ou THB qui aide à grader la chaleur des extrémités de la main lors des périodes de grand froid. Cette nouveauté est aussi idéale pour les salariés à la recherche d’un confort optimal pour réussir à effectuer leurs tâches dans toutes les conditions nécessaires.

Allier confort et utilité

En réalisant cette housse de tapis de souris chauffante, l’entreprise « Thanko récidive » a mis en place un dispositif très ingénieux qui imite le système utilisé pour les bouillottes électriques classiques. Sa connexion USB lui permet de se recharger pour avoir une « main à frag » maintenue dans une température moyenne de 26 degrés. Il est doté d’une couette chauffante, d’un oreiller destiné à reposer le poignet et d’un matelas doux. Pour tous ceux qui veulent investir dans un tel appareil, le Thanko tapis-de-souris-housse-bouillotte est accessible sur le site de la société japonaise pour 1980 yens, soit environs 20 euros.

Enfin, même si la solution idéale a été conçue pour les mains, le reste du corps nécessite également des systèmes de chauffage de dernier cri afin d’apporter un maximum de confort pour réussir à travailler sans contrainte.

Mulhouse : la rénovation basse consommation pour affronter l’hiver

Dans sa nouvelle exposition intitulée Eco home, le musée EDF-Electropolis de Mulhouse mise sur l’aspect concret en présentant les nouvelles techniques de rénovation basse consommation en contraste avec les affiches historiques issues des archives de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, les anciens films publicitaires et les objets d’époques indispensables pour réussir à passer les hivers les plus rudes : les bouillottes, les poêles en fonte, les cuisinières à bois et les vieux radiateurs à accumulation.

Susciter le débat sur les innovations et les vestiges du passé

D’après Catherine Fuchs, la conservatrice du musée, il s’agit ici d’un projet important qui mise sur les réactions des visiteurs en leur proposant un contraste entre l’actualité et l’histoire. Il a été réalisé avec l’aide technique de Gilles Thiriet, responsable des rénovations BBC en Alsace pour le compte d’EDF et de Guy Macchi, bénévole à l’Écomusée et constructeur de métier.

Pour le public, Eco home propose quatre démarches de rénovation basse consommation réalisables sur quatre types d’habitat individuels caractéristiques de quatre époques différents. Parmi les modèles présentés figure entre autres la maison traditionnelle alsacienne du XIX e siècle avec ossature bois et délayage en torchis qui n’utilisait qu’un simple poêle à bois alors qu’elle n’était pas capable de garder la chaleur à cause de son système d’aération. Pour Electropolis, la rénovation était axée au renforcement de l’isolation par l’intérieur qui permet de préserver les façades.

Un véritable « matériauthèque »

Dans son « matériauthèque », le musée EDF-Electropolis propose divers types de matériaux accessibles suivant les capacités des ménages : le polystyrène expansé, les produits de la pétrochimie, la fibre de bois, le chanvre ou le liège.

Canicule et maux de tête : des solutions naturelles

Parce que chaleur intense rime souvent avec maux de tête terribles, les solutions naturelles sont plus pratiques et accessibles à tous. Voici quelques astuces et gestes efficaces.

Boissons et aliments : sources de maux de tête
Même si cela nous vient pas souvent à l’esprit, les boissons alcoolisées sont souvent sources de maux de tête. Il est donc indispensable de boire avec modération et miser sur la qualité. En effet, un mauvais champagne est plus dangereux qu’un bon millésime. Puis, le fait d’ouvrir le vin rouge au préalable permet de laisser l’oxydation du souffre.
Pour ce qui est des aliments sources de maux de tête, le chocolat, les oignons et les noix sont les plus célèbres.

L’effet bénéfique des massages
Quelques gestes de base permettent de soulager le mal de tête. En sollicitant l’aide d’une autre personne, vous pouvez lui indiquer les gestes à faire avec des pressions légères des pouces : assise sur une chaise, vous lui indiquerez de se mettre derrière vous et commencer à masser votre dos, à la hauteur des omoplates, en pressant conjointement de part et d’autre de la colonne vertébrale. Remonter tous les 2 ou 3 cm jusqu’à la base du crâne. Puis, continuer sur le crâne, de chaque côté de la ligne médiane, jusqu’au front et finir le massage avec une pression sur la région des trapèzes, le groupe de muscles qui forme la partie supérieure des épaules.

Pour les personnes seules, le massage s’effectue comme suit : placer les pouces de chaque côté du visage en effectuant de simples pressions depuis la racine du nez. Suivre le dessus des paupières et poursuivre jusqu’aux tempes. Mettre ensuite les pouces sur chaque narine, puis réaliser des pressions successives le long des pommettes jusqu’aux oreilles. Pratiquer une dernière ligne de pressions depuis les coins de la bouche en continuant vers l’arrière jusqu’au lobe des oreilles.

Enfin, le fait d’utiliser le froid et le chaud permet de soulager les maux de tête. Par exemple, du glaçon enveloppé dans un linge permet de masser le front et les tempes lors des douleurs battantes. Pour les contractions des muscles situés à l’arrière de la tête, une bouillotte permet de réchauffer la nuque et détendre la zone malade.

Été : profitez du beau temps pour faire du sport

Nous savons tous que le sport nous aide beaucoup pour affronter les maladies. En faisant de l’activité, nous permettons à notre corps de lutter contre effets de l’inactivité physique telle l’hypertension artérielle, l’AVC ou la coronaropathie. Et avec son lot de soleil et de vent chaud, l’été est la saison idéale pour sortir et essayer toutes les options de sport au grand air : tennis, vélo, golf, patin à roues alignées, randonnée pédestre, volley-ball de plage, natation, camping, canotage, etc.

Pour ce qui est de l’effet du sport sur l’organisme, les exercices d’endurance renforcent les fonctions respiratoires et cardiaques. De leur côté, les étirements et la vitesse tonifient les muscles. Pour les amateurs de sports, les premières journées de pratiques laissent toujours quelques séquelles. Voici une liste d’idées très pratiques et efficaces pour en venir à bout.

Une pratique du chaud-froid
Lors d’une blessure, le corps a ses propres moyens pour se défendre. Et ce mécanisme se déroule en deux phases très distinctes. La première dite « aiguë » est définie par l’inflammation, la douleur et l’enflure et la glace est très importante pour les calmer. Veillez seulement à utiliser une serviette afin d’éviter le contact direct entre la plaie et la glace. Le temps idéal du traitement est d’une application pendant 15 minutes à renouveler toutes les deux heures. Ce traitement servira surtout à diminuer la circulation sanguine, éviter les hémorragies internes, calmer la douleur et les spasmes musculaires, réduire l’activité cellulaire et ainsi amoindrir les risques d’infections.

Si cette première période peut durer au maximum une semaine, elle prépare l’organisme à la seconde phase « chronique » qui consiste à réparer les cellules endommagés. Pour accélérer le processus, il est conseillé d’utiliser des cataplasmes chauds avec des bouillottes ou des serviettes-éponges. En effet, la chaleur favorise la circulation du sang, l’activité cellulaire, la relaxation des muscles et l’élasticité des tissus.

Quelques techniques faciles et efficaces pour lutter contre le rhumatisme

Vos articulations et vos os présentent des douleurs aigues ? Avez-vous déjà pensé aux rhumatismes et à diverses manières de les soulager.

Les douleurs du dos, des articulations, du genou et de la hanche sont les manifestations explicites du rhumatisme. Techniquement parlant, le rhumatisme est une maladie qui apparaît généralement à l’âge adulte et qui se manifeste par des troubles douloureux touchant les articulations, les muscles, les tissus conjonctifs, les tissus mous autour des articulations et des os.

Même si les anti-inflammatoires sont de bons alliés dans le soulagement des douleurs, il existe également des astuces pratiques tout autant efficaces. Parmi ces dernières, la cure thermale utilise les propriétés thérapeutiques des eaux afin de soulager les douleurs. Elle permet également de faire des bains, des douches, des enveloppements de boues chaudes, tout cela, sous l’½il bien veillant de toute une équipe de professionnels de la santé. Puis, le fait d’opter pour un cataplasme chaud ou froid aide énormément dès l’apparition des premiers symptômes de la maladie. Vous pouvez utiliser entre autre une bouillotte, un bain chaud ou un cataplasme d’argile tiède.

Vient ensuite l’harpagophytum ou « griffe du diable », une plante originaire d’Afrique célèbre pour ses vertus anti-inflammatoires. Elle est disponible sous forme de gélules ou de poudre, en pharmacie et auprès des magasins de diététique. Autre astuce pratique : les omégas 3 contenus dans les poissons, les huiles, les graines de lin et les noix s’avèrent être de bons remèdes. Enfin, les propriétés antioxydants de la vitamine C sont indispensables car ils aident dans la protection des cellules et des articulations. Il ne vous reste plus qu’à prendre en compte ces bonnes idées et faire tout votre possible pour éviter la sédentarité.