Le guide de votre bien-être à domicile

Bouillotte

Actualités

Repas festifs : attention à l'indigestion

Les fêtes de fin d’année sont souvent associées aux repas copieux à base de foie gras, de dinde ou de bûche de Noël. Et pendant que votre organisme essaye encore de réparer les dégâts causés par les indigestions, les maux d’estomac et les allergies alimentaires récoltés à Noël, le nouvel an approche avec ses menus riches et raffinés. Pour mieux prévenir les indigestions, voici quelques astuces pratiques et efficaces.

Aucune privation

Certaines personnes sont persuadées que la privation est la meilleure façon de préparer l’estomac aux repas de fête. Cette méthode ne fera que vous encourager à jeter votre dévolu sur l’apéro qui fragilise le système digestif. Pour éviter cela, il vaut mieux suivre un régime équilibré à base de fibres, de fruits et de légumes. Il faut aussi éviter l’alcool et respecter un rythme de sommeil régulier.

Prendre son temps

Durant le repas, essayez de manger lentement pour faciliter la digestion. En effet, les aliments qui ne sont pas bien mastiqués ont du mal à entrer en contact avec les enzymes digestives et entrainent une surproduction de suc gastrique. A part l’acidité, cela provoque une sensation de lourdeur.

Pas de boisson durant les repas

Pour éviter une dilution des secrétions gastriques, il vaut mieux arrêter de boire pendant le repas. Mais puisque l’organisme humain a besoin d’au moins un litre et demi d’eau par jour, il est plus judicieux de les repartir intelligemment durant toute la journée.

Le pouvoir des plantes

En cas d’indigestion, il existe des plantes qui soulagent très vite comme la papaye, l’ananas ou le gingembre. Pour soigner l’aérophagie et les ballonnements abdominaux, le carvi, le fenouil ou l’aneth sont efficaces.

Une bouillotte

La chaleur améliore le processus de digestion et il est conseillé d’appliquer une bouillotte chaude sur le foie durant 15 à 20 minutes le soir au coucher. Enfin, il faut préciser qu’une simple indigestion dure environ 12 heures et passé ce délai, il vaut mieux se soigner car il peut s’agir d’une crise d’appendicite, d’une intoxication alimentaire ou d’un virus.